LE PÈRE NOËL APPELÉ EN RENFORT POUR CONSCIENTISER LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Crise du logement

LE PÈRE NOËL APPELÉ EN RENFORT POUR CONSCIENTISER LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC 

MONTRÉAL, le 16 décembre 2020. — À l’approche du temps des Fêtes, l’Association des groupes de ressources techniques du Québec (AGRTQ) écrit au Père Noël afin de conscientiser le gouvernement du Québec à l’urgence d’agir pour régler la crise du logement. Les élues et les élus de l’Assemblée recevront une boule de Noël sur laquelle il est inscrit « Un logement, ça ne se trouve pas sous le sapin » accompagnée de la lettre du président de l’AGRTQ, monsieur Alain Marcoux, au Père Noël.

« Comme tu l’as probablement vu de ton traineau, de plus en plus de Québécois peinent à se trouver un logement abordable, ceux-ci étant trop chers, insalubres, inadaptés à leurs besoins ou comme pour les logements pour aînés en légère perte d’autonomie, tout simplement inexistants dans leur milieu », a déclaré monsieur Alain Marcoux, président de l’AGRTQ dans la lettre de l’AGRTQ adressée au Père Noël. « Avant la pandémie, ce sont 457 365 ménages québécois qui avaient des besoins impérieux en logement et depuis, les besoins ne font qu’augmenter. Passer du temps à la maison comme cette année, ça fait réaliser l’importance d’avoir un chez-soi convenable », a ajouté monsieur Marcoux.

Depuis l’élection du gouvernement actuel, aucun nouveau logement n’a été annoncé dans le programme AccèsLogis Québec. Pourtant, 10 000 logements sont prêts à être construits, mais attendent impatiemment leur financement.

« Nous avons demandé aux municipalités de nous aider à les [les élues et les élus de l’Assemblée nationale] convaincre. 232 municipalités représentant 51 % de la population ont adopté une résolution pour une nouvelle programmation [d’AccèsLogis Québec]. Malgré les besoins et les pressions, aucun investissement n’a été annoncé lors de la dernière mise à jour économique. Alors que nous sommes en pleine deuxième vague de COVID-19, imagine un peu la détresse que les personnes mal logées doivent vivre alors qu’elles sont confinées à la maison depuis plus de huit mois maintenant », de conclure le président de l’AGRTQ dans la lettre adressée au Père Noël. C’est 10 000 logements sociaux et communautaires qui sont demandés par une diversité de groupes dans toutes les régions du Québec, avec l’appui des municipalités, dans le but d’aider le Québec à faire face à la crise du logement.

En plus de répondre aux besoins réels d’une clientèle vulnérable, en investissant à la hauteur des besoins, le gouvernement du Québec épaulerait la relance économique du Québec en injectant de l’argent dans notre économie, tout en créant des emplois de qualité. D’ailleurs, pour chaque dollar investi dans le développement communautaire et social, 2,3 $ sont injectés dans l’économie québécoise.

 

À propos de L’AGRTQ

 L’Association des groupes de ressources techniques du Québec (AGRTQ) représente un réseau d’entreprises d’économie sociale, les Groupes de ressources techniques (GRT), et veille au financement et au développement de l’habitation communautaire partout au Québec afin de répondre aux besoins actuels des ménages à faible et modeste revenu. L’AGRTQ agit comme agent mobilisateur auprès de ses membres et de ses partenaires dans le but de promouvoir l’habitation communautaire.

 

Liens connexes

Lettre au Père Noël

Liste des municipalités du Québec ayant adopté la résolution

Projet de résolution

 

 Renseignements

Aurélie Gagnon

Pour l’Association des groupes de ressources techniques du Québec

418 956-8150

agagnon@catapultecommunication.com

 

 

Catégorie: Communiqués, Nouvelles

Nouvelles

Publications récentes

L’AGRTQ salue la mise sur pied de la seconde phase de l’Initiative pour la création rapide de logements
Document 113 KB
UN BUDGET EN DÉCALAGE AVEC LES BESOINS ET DES ATTENTES ENCORE ÉLEVÉES
Document 118 KB
Voir toutes les publications