Plan de relance économique et logement social : l’AGRTQ demande au gouvernement du Québec d’emboiter le pas à la ville de Montréal

MONTRÉAL, le 17 juin 2020. — Avec son plan de relance présenté aujourd’hui, la mairesse de Montréal Valérie Plante confirme la valeur économique et sociale des investissements en logement social et communautaire. Non seulement ceux-ci contribuent à l’activité économique par le biais de la construction résidentielle, mais ils permettent également de réduire les inégalités sociales et de bâtir des communautés plus résilientes face aux crises. À l’instar de plusieurs villes du Québec, Montréal fait face à une pénurie de logements abordables, aggravée par la crise de la COVID-19. « La relance économique qui se prépare est un moment charnière pour construire des collectivités plus solidaires, durables et prospères. Les acteurs de l’habitation communautaire veulent y contribuer au bénéfice de nos concitoyens et concitoyennes qui méritent tous d’avoir accès à un toit décent et sécuritaire », soutient Alain Marcoux, président de l’Association des groupes de ressources techniques du Québec (AGRTQ).

Québec doit faire sa part

Pour que la volonté de la Ville de Montréal se concrétise, Québec doit faire sa part pour soutenir la réalisation des projets d’habitation sociale et communautaire. Le Québec a un rattrapage important à effectuer pour combler deux années budgétaires sans financement de nouveaux logements. L’entente entre les gouvernements du Québec et du Canada doit aussi se conclure au plus vite pour que les collectivités à travers le Québec, notamment à Montréal, aient accès aux sommes importantes prévues dans la Stratégie nationale sur le logement du gouvernement fédéral.

L’AGRTQ recense actuellement près de 200 projets d’habitation à Montréal et au Québec, représentant plus de 10 000 logements sociaux et communautaires, ayant besoin de nouveaux investissements dans le programme AccèsLogis pour se mettre en branle. Alors que 457 375 ménages locataires québécois, dont le tiers à Montréal, doivent consacrer plus de 30% de leur revenu à leur loyer, l’AGRTQ demande au gouvernement du Québec d’inclure le logement social et communautaire à son plan de relance économique.

À propos de L’AGRTQ

L’Association des groupes de ressources techniques du Québec (AGRTQ) représente un réseau d’entreprises d’économie sociale, les Groupes de ressources techniques (GRT), et veille au financement et au développement de l’habitation communautaire partout au Québec afin de répondre aux besoins actuels des ménages à faible et modeste revenu. L’AGRTQ agit comme agent mobilisateur auprès de ses membres et de ses partenaires dans le but de promouvoir l’habitation communautaire.

Catégorie: Communiqués, Nouvelles

Nouvelles

Publications récentes

COMMUNIQUÉ DE PRESSE – FINAL
Document 147 KB
COMMUNIQUÉ DE PRESSE – FINAL
Document 147 KB
G15_Communiqué-de-presse_Mémoire_Le-gouvernement-du-Québec-doit-répondre-aux-attentes-des-Québécois.e.s-et-mettre-le-cap-sur-une-relance-solidaire-prospère-et-verte-
Document 68 KB
Offre d’emploi_Responsable communications remplacement maternité 9 septembre 2020
Document 203 KB
Offre d’emploi_Responsable communications remplacement maternité 9 septembre 2020
Document 203 KB
Voir toutes les publications