Le programme AccèsLogis en péril ?

Lettre à tous les conseils municipaux du Québec

Aux quatre coins de la province, le marché du logement abordable est surchargé. Il devient nécessaire de renforcer durablement le filet social québécois en répondant aux besoins urgents et essentiels de milliers de ménages vulnérables, en réduisant les inégalités socioéconomiques et en bâtissant des communautés plus résilientes et solidaires.

Au Québec, présentement, c’est 305 590 ménages qui ont des besoins de logements adéquats et abordables, avec un taux s’élevant à 9 %, selon les données du dernier recensement.

La relance de l’économie québécoise passe définitivement par la construction de logements sociaux et communautaires. C’est un chantier qui serait générateur d’emplois, de richesses, de bien-être et une garantie supplémentaire que le Québec et sa population seront mieux préparés pour affronter les effets de la crise actuelle et celles à venir.

À l’automne 2020, l’Association des groupes de ressources techniques du Québec lançait une vaste campagne auprès de municipalités afin qu’ils adoptent une résolution visant à convaincre le gouvernement du Québec de mieux soutenir l’habitation abordable. Au total, c’est plus de 334 municipalités, représentant 56,5% de la population globale du Québec qui ont signé le projet de résolution appuyé également par la Fédération québécoise des municipalités (FQM). Vous pouvez consulter la liste des municipalités signataires.

Or, le 25 novembre dernier, Eric Girard, ministre des Finances, et Andrée Laforest, ministre des Affaires municipales et de l’Habitation du Québec, ont dévoilé la mise sur pied d’un nouveau programme de logement abordable, ouvert aux promoteurs privés, qui laisse planer le doute quant à l’avenir du programme AccèsLogis en place depuis 25 ans. Ce programme qui a permis la création de plus de 34 000 unités de logements en formule COOP et OBNL et fait rayonner, par le fait même de son existence, la Société d’habitation du Québec dans les communautés et à l’échelle nationale doit être préservé.

AccèsLogis est un programme, qui a un financement inadéquat depuis plusieurs années et cela apporte son lot de conséquences. Actuellement, c’est plus de 10 000 logements communautaires et sociaux qui sont prêts à être développés, mais qui attendent le financement nécessaire de la part du gouvernement du Québec. Les besoins sont grands et bien présents.

L’AGRTQ vous reviendra en janvier avec de nouveaux engagements pour les logements communautaires et sociaux.

 

Catégorie: Autres, Nouvelles, Publications

Nouvelles

Publications récentes

Offre d’emploi_Adjointe.e de direction
Document 198 Ko
Offre d’emploi_Responsable communications mai 2022
Document 203 Ko
Offre d’emploi AGRTQ_Analyste financier avril 2022
Document 245 Ko
Voir toutes les publications