Qui sommes-nous?

L’AGRTQ

L’Association des groupes de ressources techniques du Québec (AGRTQ) représente un réseau d’entreprises d’économie sociale, les Groupes de ressources techniques (GRT), et veille au financement et au développement de l’habitation communautaire partout au Québec afin de répondre aux besoins actuels des ménages à faible et modeste revenu.

L’AGRTQ agit comme agent mobilisateur auprès de ses membres et de ses partenaires dans le but de promouvoir l’habitation communautaire. À ce titre, elle collabore avec différents partenaires communautaires, institutionnels, publics et privés et effectue des représentations gouvernementales pour favoriser la mise en place ou l’amélioration d’outils financiers, de programmes ou de politiques publiques qui appuient le développement du logement communautaire.

L’AGRTQ soutient directement ses membres en offrant divers services (formation, support technique, production d’analyses, information, etc.), ainsi que des espaces d’échange et de partage d’expertise.

LES GROUPES DE RESSOURCES TECHNIQUES (GRT)

Les GRT sont des entreprises d’économie sociale vouées au développement de l’habitation communautaire. Leur intervention vise l’amélioration des conditions d’habitation des ménages à faible et modeste revenu, et la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale.

Partout au Québec, les GRT accompagnent des organismes ou des groupes de citoyens dans le développement de projets immobiliers communautaires, soit en coopérative ou en organisme à but non lucratif. Les GRT guident les groupes dans tous les volets de la réalisation de leur projet : la vie associative, l’immobilier et le financement.

Les GRT coordonnent les différentes phases de réalisation et agissent comme intermédiaires entre le groupe de locataires, les administrations publiques, les entrepreneurs en bâtiment et autres professionnels (architectes, notaires, ingénieurs).

L’approche des GRT privilégie l’appropriation du projet par les résidents locataires et favorise leur autonomie. Les GRT agissent auprès des ménages à faible ou modeste revenu et interviennent sous l’angle de la responsabilisation et du pouvoir d’agir des résidents et des milieux sur leurs conditions de logement.

Création de l’AGRTQ

Les GRT sont issus des mouvements de revitalisation des quartiers dans les années 1970. Dès les années 1980, ils se regroupent sur une base régionale et portent des valeurs communes. Le manifeste, adopté au printemps 1982, démontre que les GRT tenaient à se positionner « au delà de la technique » en se définissant comme des groupes populaires agents de transformation. En 1989, l’AGRTQ est créée en tant que regroupement national des GRT. Vingt-cinq ans plus tard, l’Association est la force de représentation de ses membres, qui ont conservé leur mission et leurs valeurs communes au fil des ans.

Les réalisations de l’AGRTQ

La culture de concertation et d’action de l’AGRTQ transparait dans les réalisations qui ont marqué son existence.

  • L’AGRTQ participe à la définition des programmes de développement de l’habitation communautaire que sont PARCO et AccèsLogis à l’invitation du gouvernement du Québec et de la Société d’habitation du Québec.
  • L’AGRTQ participe à la mise sur pied du Fonds québécois d’habitation communautaire en septembre 1997.
  • Suite à des interventions de l’AGRTQ en concertation avec ses partenaires, le programme AccèsLogis est amélioré afin qu’il réponde mieux aux besoins des communautés.
  • En 2009, l’AGRTQ met sur pied, en partenariat avec le Fonds immobilier de solidarité FTQ, le Fonds d’acquisition québécois qui dispose aujourd’hui d’un capital de 15 millions $ pour octroyer des prêts temporaires aux organismes d’habitation dans le but de faire l’acquisition d’un terrain ou d’un immeuble pour y développer un projet de logements communautaires.
  • En 2015, l’AGRTQ devient partenaire du Fonds d’aide à la rénovation de l’habitation communautaire, mis sur pied par le Chantier de l’économie sociale.
  • Les GRT membres de l’AGRTQ ont développé aux fils des décennies plus de 50 000 logements communautaires à travers le Québec.