2004 – Doris Després

Le 10 juin 2004, l’AGRTQ a remis le Prix Régis-Laurin à Mme Doris Després.  Voici la lettre que ses collègues de travail ont expédiée pour soutenir sa candidature.

Aux membres du comité de sélection

C’est avec enthousiasme et confiance que nous soumettons la candidature de notre chère collègue Doris Després au Prix Régis-Laurin.

Comment décrire ce que Doris a fait dans le domaine du logement communautaire sans avoir peur d’en oublier!

Doris Després

Disons d’abord qu’elle est entrée au GRT Habitation populaire Côte du Sud à la fin décembre 1982 à titre de chargée de projet. Dès le départ, Doris a su mener de front plusieurs projets d’habitation qu’elle a pilotés avec tact et ingéniosité.

Depuis 1997, elle assume la coordination du GRT tout en continuant à développer des projets. Pendant plusieurs années, presque seule à la barre, elle a assuré la survie du GRT Habitation populaire Côte du Sud. Malgré tout, après 25 ans d’existence, le GRT compte une cinquantaine de projets totalisant près de 600 unités de logements répartis sur tout le territoire de la Côte du Sud dont une bonne part est attribuable à ses réalisations.

Elle s’est impliquée également au niveau communautaire en contribuant, entre autres, à la mise sur pied d’un Regroupement d’organismes communautaires dans la région, ce qui a donné naissance à la Corporation de développement communautaire (CDC) de Montmagny qu’elle a présidée pendant quelques années. Parallèlement à ses dossiers, elle a milité pour la sauvegarde du patrimoine à Montmagny .

Au niveau provincial, comme vous le savez, elle a contribué à la mise sur pied de l’AGRTQ à titre de membre fondateur d’abord puis elle a siégé sur le conseil d’administration pendant au moins 4 ans dont 2 ans à la présidence. Pendant son mandat, elle a représenté l’Association au Fonds québécois d’habitation communautaire.

Pour Doris, selon ses dires, c’était tout un défi de succéder à Régis Laurin. Elle lui a toujours voué une grande admiration. Elle nous disait souvent qu’elle enviait son esprit d’analyse et de synthèse. Au fil des années, ils ont développé une belle complicité et complémentarité. Nous reconnaissons tous que Régis a apporté énormément à l’Association avec ses qualités de tête alors que Doris a amené une autre dimension avec sa grande intelligence du cœur.

Pourquoi Doris mérite, selon nous, le Prix Régis-Laurin? Eh bien pour toutes les raisons que nous venons d’énumérer c’est-à-dire : ses réalisations, son implication tant locale, régionale que provinciale, sa persévérence au fil des ans, sa personnalité attachante et bien sûr pour son rire communicatif.

Tout comme Régis, qui, jusqu’à la fin, a consacré une grande partie de sa vie à la cause du logement social, Doris a su marquer son coin de pays avec sa contribution à la même cause. C’est pourquoi nous croyons sincèrement que notre collègue Doris mérite la 1e édition du Prix Régis-Laurin.

Félicitations pour votre initiative et au plaisir d’en dire encore plus sur Doris

Nouvelles

Publications récentes

Rapport annuel 2016: Mobilisés pour l’habitation communautaire
Document 3 MB
Mémoire de l’AGRTQ sur le projet de loi 121 augmentant l’autonomie et les pouvoirs de la Ville de Montréal
Document 818 KB
Voir toutes les publications